Descriptif schématique d' AGROMY.

Agromy est un pulvériseur/déchaumeur à disques ondulés, son procédé inédit régule la pousse des bandes enherbées en vignes étroites tout en gérant et en performant les inter-ceps constamment associées en combiné .

A partir seulement d'un seul outil on maîtrise le désherbage mécanique sans tondeuse, sans désherbant, sans semis tout en entretenant un enherbement modulable supportable.

Classification du pulvériseur Agromy

La marque AGROMY/Doré  présente son pulvériseur à disques , il est classé dans les matériels subventionnables, il s'agit d'un outil de désherbage superficiel mécanique .

Le pulvériseur "Agromy / Doré" était à l'honneur au Viteff 2017 et était présenté par les GDV de la chambre d'Agriculture Marne et Aube.

  agromy.fr est sur le net la vitrine du concept et Agromy Cothias sur facebook est l'outil médiatique mieux documenté  en saison pour les utilisateurs et autres !

La prise de control de vos interceps par AGROMY

Agromy, de part sa conception prend en charge vos interceps et modifie leurs utilisation !

 

le comportement des interceps devient inédit, ils ne travaillent plus comme avant, lorsqu'ils étaient soumis qu'à leurs propres pesanteur.

Maintenant ils sont contrôlés par un vérin double effet qui impose aux lames une pression au sol ce qui apporte une précision de travail à très faible profondeur.

C'est comme si vous disposiez de deux perches indépendantes par rang,

dans un premier temps on pose au sol les trains roulants d'Agromy puis ensuite par l'intermédiaire du vérin, on réajuste la profondeur des interceps.

Par ce biais on peut retirer de l'angle d'attaque donné aux fers, là on ne déplace plus de matière qui vient s'agglutiner autour des troncs et on peut maintenant adjoindre de la vitesse pour souffler la plisse, plus besoin d'interceps mécaniques en doublon qui marquent les troncs .


Vidéo du pulvériseur Agromy en duo avec les interceps !

Service facile et gratuit

Je crée mon site

  Historique du pulvériseur Agromy:

La réserve Hydrique ne permet pas l'enherbement permanent sans altération de vigueur , en trois ans d'enherbement classique (tondu) on affecte durement la récolte, on fait de beaux escaliers enherbés au centre du rangs qui deviennent vite un piège à enjambeurs (sous la pluie en vendange ou bien pour passer traiter), bilan:  de grosses déconvenues au niveau de la rentabilité et de la durabilité avec cette méthode d'enherbement.

 J'ai imaginé après ces observations et ces constatations "terrain", un autre concept, je l'ai dessiné au début des années 2000, je l'ai fais construire fin 2014 , puis en 2016 j'ai confié la fabrication exclusive des pulvériseurs Agromy  aux ateliers DORE SARL: mon métallier local avec qui tout est en direct et sans intermédiaire : "du direct usine" : pourquoi complexifier la diffusion d'un pareil outil fiable et robuste sur lequel il n'y a que de la graisse comme consommable à prévoir  .

Ainsi avec Agromy on peut favoriser l'herbe quand on en a besoin et s'en débarrasser quand on le veut !

                                                                     .

Fonctionnement et généralités .

4 modes de réglage des trains de disques offrent au choix la possibilité de renvoyer la terre sous les plants où bien sous la roue .Chaque mode est doté de plusieurs réglage d'angle d'attaque en fonction de la stratégie d'enherbement visée.

 Mode 1 "Rechargement de la bande", mode 2 : "Stabilisation des paramètres" avec renvoi de terre dans les plants, mode 3 : "Décaivillonnage", mode 4 : "Buttage".

 Le fait que les disques soient par train "coniques" cela confère à l'outil roulant un effet "moteur", le gros disque inflige aux autres disques associés sa propre vitesse de rotation, donc chaque disque a  une vitesse circonférentielle différente, c'est ce qui fait l'action  pulvérisante innovante sans faire de lard et sans renverser la terre.

Laissez ensuite le pneu arrière resserrer le sol afin de favoriser le repiquage de plantules intéressantes, oubliez alors les relève-traces, les tondeuses, les semis, la baisse de vigueur, l'érosion, l'errance technique hasardeuse, la démobilisation intellectuelle, les remontages de terre... et toutes vos anciennes galères en condition humide.  

On peut aller de la simple scarification puis aller progressivement  jusqu'à la dévitalisation totale (si l'année l'exige, lors du dernier tour courant Juillet), pour ensuite retrouver à la faveur des pluies orageuses d'été un couvert automnale naturel, la pulvérisation progressive et croissante est nécessaire pour l'auto-production de semence et pour créer ce lit de semence.

 Les disques n'ont pas de facteur limitant : vitesse, dureté du sol, cailloux, sarment à terre et même l'état de salissure n'ont pas d'emprise sur le dévitaliseur Agromy, cependant la limite d'utilisation est liée à la capacité des antennes  à lire en cas d'herbes montées (après un hiver sans gel par exemple) .

 Toutes les plantes très concurrentielles à grands ports végétatifs et à haute consommation hydrique, comme les Ray-Grass et les grandes dicotylédones ne survivent pas aux scarifications déstructurantes, les plantes naines mieux adaptées au piétinement et au repiquage comme : le pâturin, le mourron, le seneçon, les chénopodes se repositionnent.

 La butée de profondeur de travail maximum est  gérée automatiquement par un seul galet (par rang) fixé en bout d'un train .

 Parmi les 4 modes de travail possibles, 2 modes de travail profonds et très radicaux sont possibles : "Décaivillonnage" pour mettre à plat le sol en une seule passe et le mode "Buttage". Mais attention, là avec ces 2 façons culturales radicales on s'expose au ravinage en cas d'orages violents, au manque de tract pneumatique et à un manque de directionnabilité (en condition boueuse) dans le cadre d'un passage pour traiter par exemple.

Gardez toujours à l'esprit mon slogan " L'éthique par la simplicité" : si c'est pas simple ou éthique, alors c'est inutile...!

Agromy est un énorme raccourci salutaire pour le zéro désherbant : paradoxalement derrière un look atypique de machine apparemment complexe, se cache en fait une machine simple sur laquelle j'ai associé une multitude de paramètres fondamentaux issus en partie de l'agricole. J'ai réussi subtilement à corréler tous ces atouts, évitez à tout prix de les dissocier car vous perdriez alors l'intérêt du concept agronomique simplificateur tant attendu.

Adaptez votre stratégie d'enherbement en fonction de l'année, selon les aléas climatiques...

Soyez patients, observateurs, n'optez pas pour la radicalité, la nature a horreur du vide, composez avec elle pour être en mesure un jour de transmettre cette technicité aux futures générations !